Mes livres

Livres en vente :

Troude Alexis
Géopolitique de la Serbie
Référence géopolitique
2-7298-2749-8,  TROUDE
16,5 x 24 cm, 288 pages, 23,5 €
Parution : 2006

Les guerres yougoslaves ne sont pas terminées. Plus de dix ans après les accords de Dayton les questions de réfugiés, de frontières nationales, d’oppositions identitaires restent posées. Sur cet échiquier balkanique explosif, la Serbie, grande perdante de l’explosion de la Yougoslavie et entourée de voisins au seuil de l’Union européenne, cherche sa place.
Preuves historiques à l’appui, Alexis Troude démontre que la Serbie a été victime plus que le bourreau dans les guerres de décomposition de la Yougoslavie ; agressée par les géopolitiques allemande, américaine et islamique, elle a cherché à se défendre et c’est ce qui l’a entraîné sur la pente de la radicalisation extrême. Menacé de minorisation, le peuple serbe va devoir affronter de nombreux défis. La transition économique vers l’économie de marché, les relations avec le Monténégro indépendant, le statut du Kosovo-Métochie, la perspective de l’Union européenne…
Si l’Europe continue de nier les intérêts du peuple serbe, celui-ci pourrait bien se retourner vers la Russie ou l’Orient extrême.
Alexis Troude, Professeur d’Histoire Géographie, a travaillé à l’IEP de Paris sur le processus d’intégration nationale des musulmans de l’espace yougoslave et à l’Institut National des Langues Orientales sur la question nationale serbe. Il a notamment collaboré aux ouvrages Guerres dans les Balkans (Ellipses, 2002) et Les sociétés, la guerre et la paix (Ellipses, 2003). Expert international à la deuxième conférence internationale sur le « Génocide dans l’État oustachi (1941-1945) », il a publié le premier guide touristique, en français, sur La Serbie et le Monténégro (Petit Futé, 2005).

Balkans, un éclatement programmé

(Alexis-Gilles Troude )  

Xenia éditions

L’auteur de ce livre est le directeur du département d’Etudes balkaniques de l’Académie internationale de Géopolitique. Son ouvrage est incontestablement ce qu’il peut y avoir de plus sérieux dans le domaine évoqué.

L’analyse et le compte rendu des événements qui se sont déroulés depuis l’éclatement de l’ex Yougoslavie dans les années 1991-1992 a de quoi nous faire peur. En effet, à la lecture de l’histoire de cet éclatement, on ne peut que se rendre compte que l’ingérence des puissances étrangères est responsable de ce qui s’est déroulé dans cette partie du globe. Il est effarant de constater combien de guerres civiles meurtrières ont eu lieu, et à quel point ce scindage n’a été que le résultat de sombres calculs d’intérêts géopolitiques de tout poil.

Il est vrai qu’à l’époque de ces événements tragiques, la situation nous était présentée de telle sorte que nous pouvions imaginer qu’il s’agissait là d’insurrections spontanées, alors que tout était froidement mis sur pied par les Etats-Unis ou par d’autres états européens, principalement l’Allemagne, car ces états avaient avant tout des vues sur le couloir balkanique. Nous avons été conditionnés pour croire que ces états revendiquaient leur indépendance, alors qu’ils étaient montés les uns contre les autres en vue de leur sécession.

Après toutes ces années, force est de constater que le résultat n’est pas brillant et que beaucoup de ces états vivent avec un seuil de pauvreté touchant souvent le quarante pour cent de la population. Les haines ethniques ne sont pas pour autant dissipées et les flux migratoires ne sont pas encore terminés.

Les différents chapitres traitent en outre des états tels que le Kosovo : un état voyou sous l’aile américaine, la Bosnie-Herzégovine : un protectorat contrôlant un état manqué, le Monténégro : un état d’opérette, la République de Macédoine : l’imbroglio balkanique. D’autres chapitres traitent en outre de l’islamisme dans les Balkans, de l’extrémisme, des géostratégies américaines, russes et européennes dans les Balkans depuis 1991.

Un ouvrage vraiment intéressant.

 

Livre paru :